Entrer en maison de retraite à Lyon

D’après le site dédié à la métropole de Lyon, Grandlyon.com, les plus de 60 ans seront nettement plus nombreux en 2040. Les estimations parlent d’une augmentation de 30 %, tandis que les personnes âgées de plus de 85 ans seront deux fois plus nombreuses. Ces prévisions expliquent la volonté de la Métropole d’adopter une politique tournée vers les personnes âgées et d’anticiper les besoins à venir, notamment en termes de maisons de retraite et d’établissements d’accueil pour personnes âgées à Lyon.

Préparer son entrée en maison de retraite à Lyon

Pour que le séjour d’une personne âgée en maison de retraite soit harmonieux, il est important de respecter plusieurs étapes en amont.

Définition des besoins médicaux de la personne âgée

Selon le niveau d’autonomie de la personne âgée, de son état général et de ses éventuelles pathologies, les besoins en soins varient. Les maisons de retraite de Lyon et alentours offrent des services différents, selon leurs spécialités. Le personnel de la résidence doit évidemment être formé aux situations qui se présentent, être apte à y répondre, et posséder le matériel nécessaire à l’administration des traitements prescrits. Ces critères permettront de sélectionner le type d’établissement de Lyon le plus adapté à la santé de la personne âgée : maison de retraite, Ehpad, résidence services séniors, etc. Il ne faut pas oublier les nombreuses maisons de retraite dans la région du Rhônes si vous ne trouvez pas l’établissement adapté à Lyon.

Choix du lieu géographique de la maison de retraite

La personne âgée préfère-t-elle une maison de retraite à Lyon ou dans une autre commune du Rhône ? Quelle distance maximale la famille peut-elle parcourir pour rendre visite à son proche âgé ? Mieux vaut se poser rapidement les bonnes questions pour éviter des situations inconfortables par la suite.

Estimation du budget disponible

Les tarifs des maisons de retraite de Lyon peuvent énormément varier, d’un établissement à l’autre, et d’un endroit de la Métropole à l’autre. Il convient donc d’estimer quelles ressources sont disponibles pour financer le séjour, et dans quelle mesure la famille (enfants ou petits-enfants) peut contribuer.

Les aides à connaître avant d’entrer en maison de retraite à Lyon

Deux aides principales permettent de financer – en partie – le coût d’une entrée en maison de retraite à Lyon. Courte présentation.

L’APA en établissement

L’APA, Allocation Personnalisée d’Autonomie, vient financer le tarif dépendance facturé par les Ehpad de Lyon ou autre ville de France. L’APA s’adresse aux personnes âgées de 60 ans et plus, vivant sur le territoire français et qui sont confrontés à une perte d’autonomie importante (Gir 1 à 4 de la grille AGGIR).
Pour toute demande d’APA, il convient de déposer un dossier dans la Maison du Rhône de votre domicile. Un membre de l’équipe médico-sociale de la Métropole de Lyon vous contactera pour poursuivre les démarches nécessaires à l’élaboration d’un plan d’aide et l’obtention de l’APA.

L’ASH

La Métropole de Lyon verse une aide sociale à l’hébergement qui couvre – partiellement – les frais des maisons de retraite de Lyon. Cette aide s’adresse aux personnes qui n’ont pas les moyens de financer le coût de leur résidence. Plusieurs conditions à remplir :

  • être âgé de 65 ans minimum
  • vivre dans la Métropole de Lyon, trois mois avant d’entrer en résidence
  • choisir un établissement habilité à l’aide sociale

 

Pour déposer une une demande d’ASH, contactez la Maison du Rhône la plus proche de votre domicile si vous vivez à Lyon ; ou le CCAS de votre lieu de résidence, si vous habitez une autre commune.