Définitions des aides financières à l’hébergement

La prise en charge des frais d’hébergement des personnes âgées
Si une personne ne peut subvenir à ses frais d’hébergement en établissement ou en accueil familial, il lui est possible de faire appel à l’aide sociale départementale.
Il ne faut pas dépasser un certain montant annuel de revenus réactualisé tous les ans.
Cette prestation est soumise à l’obligation alimentaire (des enfants s’il y en a et s’ils le peuvent). Elle est récupérable sur succession.
L’Allocation départementale personnalisée à l’autonomie (ADPA ou APA) en établissement
Désormais, dans les établissements qui accueillent des personnes dépendantes, un supplément est demandé pour faire face au surcroît de travail pour la prise en charge des personnes dépendantes. C’est le prix dépendance qui dépend de l’autonomie de la personne (évalué selon la grille AGGIR voir « votre profil » sur l’écran « rechercher un établissement »).
L’ADPA a été instituée pour les aider à supporter ce prix. Elle est accordée à toute personne mais son montant est modulé en fonction de l’état de la personne et de ses ressources. Le résident paie une participation qui est au moins égale au prix dépendance GIR5/6.
L’ADPA n’est pas soumise à l’obligation alimentaire ni à la récupération sur succession.
Dans le cas de l’accueil familial, de certains logements foyers ou domiciles collectifs, c’est l’ADPA à domicile qui s’applique.L’allocation logement ou l’aide personnalisée au logement
Toute personne ayant une charge de logement (loyer ou remboursement de prêt) pour sa résidence principale peut percevoir une aide financière au paiement de ses frais de logement si ses ressources ne dépassent pas un certain plafond. Il existe 2 types d’allocations concernant les personnes âgées : l’allocation de logement à caractère social (ALS) ou l’aide personnalisée au logement (APL)

Voir précisions sur le site du CRIAS
http://www.crias.asso.fr/aides.htm
et pour les montants réactualisés :
http://www.crias.asso.fr/chiffres.htm
ou sur le site public
http://www.service-public.fr

Penser aussi à
– l’allocation spéciale vieillesse et l’allocation supplémentaire pour les faibles revenus à demander à votre mairie ou votre caisse de retraite.
– la Couverture Maladie Universelle (CMU).